Roque Saint Christophe

Roque Saint Christophe

À mi-chemin entre les Eyzies et Montignac, dans l’un des plus beaux paysages du Périgord, s’élève en à pic sur la Vézère l’énorme falaise de la Roque St-Christophe, classée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

Ce voyage dans le temps vous permettra de connaître la vie quotidienne de nos ancêtres, leur industrie, leur art et leur culte.

Architecture troglodytique

Véritable mur calcaire long d’un kilomètre et haut de 80 m, de nombreux abris sous-roche y ont été naturellement creusés par le vent et le gel, ainsi que de longues terrasses aériennes aux impressionnants surplombs.
Ces cavités naturelles serviront d’abris troglodytiques aux hommes de la Préhistoire dès le 55e millénaire av. J.-C. puis de forts et de cités du Moyen Âge jusqu’à la Renaissance, en particulier contre les raids vikings ou pendant la guerre de Cent Ans.

Au Xème siècle, la forteresse se dote d’un système défensif qu’est la passerelle, permettant de la faire basculer dans le vide. Des postes de guet disposés dans la vallée prévenaient par son de trompe de l’arrivée des drakkars vikings.
La présence de poutres et poteaux se illustrent bien l’emplacement des planchers, toitures, palissades et cloisons des habitats.
D’autres éléments comme citernes et fours, escaliers et coffres monolithiques, ainsi qu’une église dans laquelle ont été gravées des croix et quelques tombes montrent clairement que la Roque Saint-Christophe n’était pas qu’un refuge temporaire mais au contraire un lieu d’habitat constant, bien équipé et sans doute mieux protégé que bien d’autres cités.

Un des points les plus impressionnants de la visite demeure l’arrivée sur la Grande Terrasse (la plus vaste d’Europe), d’où l’on a une vue exceptionnelle sur la vallée de la Vézère. Cet énorme abri, autrefois cloisonné en dizaines de pièces pouvait recevoir à lui seul plusieurs centaines de personnes.

Une visite ludique et pédagogique

À la Roque Saint Christophe, vous pouvez effectuer la visite librement, en vous déplaçant à votre rythme à travers le site, muni d’un livret de visite qui décrit dans les grandes lignes les différentes périodes d’occupation du site ainsi que les aménagements visibles.

Vous avez aussi la possibilité d’effectuer une visite guidée, et même éventuellement d’assister à la démonstration du Treuil à Tambour, ou cage à écureuil : il s’agit d’une machine emblématique du site, avec sa roue de 3 mètres de diamètre, dont le fonctionnement est expliqué en détail par le guide, et suivi d’une démonstration de sa mise en œuvre, avec levage de charge.

Quant aux enfants, ils peuvent participer à différents types d’ateliers : interprétation d’objets afin de comprendre les évolutions techniques et culturelles tout en se replaçant dans un contexte historique ; fouilles d’un « paléosol » à partir d’outils archéologiques ; réalisation de maquettes…

Peu de sites troglodytiques peuvent rivaliser dans le monde, par l’ancienneté et la superficie aménagée, avec la Roque Saint Christophe qui reste l’une des visites les plus originales qui puissent se faire en Périgord.