Grottes de Maxange

Grottes de Maxange

Les Grottes de Maxange ont été découvertes en août 2000, au Buisson de Cadouin. Elles font partie dʼun réseau souterrain dont le creusement remonte au début de lʼère tertiaire, cʼest-à-dire il y a environ soixante millions dʼannées.
La concentration unique de leurs concrétions de calcite en fait un site unique au monde. Leur profusion, la délicatesse de leur forme, leur pureté étincelante sous la lumière en font un spectacle dʼune rare qualité

Une ouverture récente en 2003

La carrière de Mestreguiral, qui constitue le site des Grottes de Maxange, était exploitée pour la pierre à bâtir depuis deux générations par la famille Caballero.
En juillet 2000, les travaux dʼextraction mettent à jour une cavité exiguë qui semble sʼenfoncer dans lʼintérieur du massif.
Angel Caballero vient de découvrir la première des grottes auxquelles il donna, par la suite, le nom de Maxange en mémoire de son père (Maximilien) qui démarra la carrière.

En cherchant à ménager une autre entrée pour faciliter les visites, une deuxième grotte est découverte un peu plus loin, dans le front de falaise de la carrière.
En 2002, un court tunnel artificiel est creusé à lʼexplosif et la jonction des deux grottes.
Le site ouvre ses portes en avril 2003, même si dʼautres passages restent à désobstruer dans ce réseau qui réserve dʼautres belles surprises.

Des concrétions exceptionnelles

Les deux grottes ont été aménagées pour une visite confortable et sécurisée, avec entrée et sortie séparées. La longueur totale du circuit de visite est de 350 mètres dont de 200 mètres environ pour la partie souterraine.

La visite commence par la grotte inférieure, dépourvue de concrétions Le visiteur rejoint ensuite la grotte supérieure et pénètre progressivement dans des zones de plus en plus concrétionnées. Cʼest ainsi quʼil découvre la partie centrale de la grotte principale est richement décorée de cristallisations dites « excentriques » qui se développent sur les plafonds et une partie des parois.
On comprendra que, selon lʼimportance de la circulation de lʼeau, de la forme des galeries souterraines et de certains autres paramètres, ces concrétions pourront prendre des formes extrêmement variées : colonnes, draperies, etc.

Ce type de concrétionnement est rare, surtout avec la profusion quʼil présente aux Grottes de Maxange. Cʼest ce qui fait lʼintérêt du site, son originalité et qui le démarque des autres grottes de la région.
Lʼéclairage de la cavité a fait lʼobjet de tous les soins et de toutes les ressources techniques actuelles pour créer un véritable spectacle mettant en valeur la féerie de la lumière sur les cristallisations.

 

 

crédits photos : Grottes de Maxange