Grotte des Combarelles

Grotte des Combarelles

La grotte des Combarelles est une grotte ornée qui se trouve sur la commune des Eyzies et qui a été découverte en 1901.
Depuis 1979, le site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, en association avec d’autres sites et grottes ornées de la région sous le nom de « Sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère ».

La Grotte est composée de 2 galeries divergentes : la plus importante, ouverte à la visite, est un couloir étroit de plus de 240 m de long. C’est l’écoulement d’une rivière souterraine dans le calcaire qui a peu à peu formé la grotte.

Plus de 600 figurations pariétales

Suivant les scientifiques on dénombre de 600 à 800 figures pariétales, de l’animal seul et identifiable, aux signes tectiformes dont on ne connait pas la signification.

Ce sont les hommes de Cro-Magnon qui ont, à l’origine, gravé les parois argilo-sableuses des Combarelles. Des traces de couleurs indiquent que les artistes ont également peint les figures gravées. Depuis 10 000 ans les conditions climatiques ont évolué et les infiltrations ont eu raison des peintures qui ont progressivement été lessivées. Seules les gravures sont restées intactes.

La représentation la plus fréquente aux Combarelles est le cheval. On note aussi la présence de rennes, qui sont reconnus mondialement pour la finesse des tracés mais également pour les attitudes naturalistes que les artistes ont su saisir. Une des figures la plus connue de la Grotte des Combarelles : la lionne. Etonnante de réalisme, la lionne, de profil, semble figée, prête à bondir sur sa proie.

On trouvera aussi des ours, des mammouths, des bisons, des rhinocéros, des bovidés, des bouquetins et des figures anthropomorphes et féminines.

Pour des raisons de conservation, le nombre d’entrée est limitée, mais la grotte des Combarelles est toujours ouverte à la visite (groupe de 6 personnes).